Rechercher
  • Margaux Marbaise

Les zones érogènes ou comment rendre fou de plaisir votre partenaire...


Connaissez-vous vraiment le corps de votre partenaire? Aimez-vous partir à la découverte de tous ces endroits sensibles, de toutes ces régions, parfois inattendues, qui lui procurent du plaisir? Si oui, félicitations! Vous êtes sûrement déjà un pro des zones érogènes. Continuez comme ça! Si non, pas de panique, voici un petit récapitulatif qui pourrait vous aider.


Naturellement, l'être humain aura tendance, durant sa vie sexuelle, à passer par différentes étapes, allant de "l'âge naif" à "l'âge d'or" (1).


Durant les premiers temps, via la masturbation, nous sommes davantage centrés sur la région génitale. C'est l'âge naïf. Les garçons sont souvent focalisés sur leur pénis, puisqu'il est juste devant eux et le siège de nombreux changements observables. De ce fait,  ils explorent généralement très peu le reste de leur corps, les normes sociétales et les tabous n'aidant pas. Les filles, quant à elles, investissent souvent moins leur sexualité et si elles le font, explorent généralement en externe leur vulve, éventuellement leur poitrine mais assez peu leur vagin, par exemple.


Sur ces bases, ce n'est qu'avec l'arrivée des premiers partenaires que la découverte du corps peut s'étendre. Naturellement, la tendance sera à la reproduction des comportements appris seul avec une sexualité particulièrement phallocentrée. La culture pornographique largement répandue à notre époque renforce malheureusement ce comportement. Les jeunes hommes auront tendance à focaliser à nouveau leur attention sur leur pénis, davantage que sur le corps de leur partenaire ou leur propre corps dans sa globalité.


Il est un fait que cela peut durer toute une vie. Tout le monde n'a pas envie d'explorer davantage son potentiel érotique. La routine dans un couple amène souvent aussi une forme de paresse qui fait en sorte que nous ne prenons plus la peine de profiter du corps de notre partenaire dans toutes ses singularités. Parfois encore, il s'agit de pudeur. On n'ose pas, on a peur d'être jugé ou d'être mal perçu par l'autre et on se contente alors de ce qu'on nous donne.


Malgré tout, avec une bonne dose de communication et la curiosité aidant, nous sommes tous capables de développer notre potentiel érotique et de découvrir nos zones érogènes. Soyez convaincus: le corps humain est une véritable merveille de la nature quand il s'agit de sensualité!


Qu'est-ce qu'une zone érogène?





Les zones érogènes sont simplement définies comme étant toutes ces régions du corps qui, lorsqu'elles sont stimulées, avec la main, les doigts, la langue, les baisers ou même un objet, procurent une excitation sexuelle plus ou moins forte à la personne à qui ces caresses sont prodiguées.


Contrairement à ce que Rachel et Monica expliquent à Chandler dans cette scène culte de la série F.R.I.E.N.D.S ci-dessus, les zones érogènes sont bien supérieures à 7. Lorsqu'un homme ou une femme atteint l'âge d'or sexuel, c'est en effet tout son corps qui est capable de vibrer, avec beaucoup d'intensité. Plutôt que d'être focalisé sur la région génital, chaque partenaire est alors réceptif au corps de l'autre autant qu'au sien et ce dans sa globalité.


Avant d'en arriver là, le meilleur moyen de partir à l'exploration de ces différentes zones, c'est avant tout de jouer par essais/erreurs, avec curiosité et écoute. C'est aussi ça, faire monter le désir: savoir jouer avec l'impatience de votre partenaire en tournant autour du pot et en flattant son corps de mille caresses. Croyez-moi, il vous en remerciera!


Bien que la source de plaisir principale des hommes reste leur pénis et leurs testicules, il serait malheureux de les priver d'autres caresses. Mesdames, n'oubliez pas de les embrasser, de titiller leur cou, leurs oreilles, leur torse, mamelons, etc. Sachez également que même si certains gestes à connotation "homosexuelle" freinent parfois nos hommes les moins téméraires, la région du périnée et de l'anus peut elle aussi éveiller des sensations insoupçonnées et notamment via la stimulation de la prostate, le fameux "point P".


Quand à vous messieurs, sachez que vos belles comptent généralement un nombre encore plus important de zones érogènes, alors, explorez! L'intérieur des cuisses est par exemple particulièrement sensible, de même que les fesses, le ventre, la poitrine évidemment mais aussi certaines zones oubliées telles que les mains, l'anus... ou même leur imagination! Car il s'agit bien de la première zone érogène qui soit alors, pourquoi ne pas émoustiller votre partenaire en lui susurrant des choses à l'oreille? Les femmes sont évidemment très réceptives aux compliments et aux mots d'amour mais parfois, un peu de "dirty talk" peut être très excitant!


Comment stimuler les zones érogènes?


Ici, pas de règle! Cela dépend fortement d'une personne à l'autre mais aussi d'une zone à l'autre du corps. Certaines régions demanderont un stimulation ferme alors que d'autres répondront à la caresse d'une plume. Alors à nouveau: communication et écoute... Cela ne veut pas dire que vous devez à chaque instant demander à votre partenaire s'il apprécie ou non vos caresses. Je vous conseille d'affiner votre perception en essayant de "lire" davantage le corps de votre moitié. Si on prend la peine d'écouter, le non-verbal peut nous en apprendre bien plus que mille mots. Utilisez votre intuition, écoutez l'autre gémir, regardez la manière dont son corps bouge, se tend, etc. Et si vous avez un doute, posez des questions. C'est aussi simple que ça!


Et surtout, n'essayez pas de reproduire à tout prix ce que vous avez appris avec un partenaire pour le suivant: chaque personne est différente, chaque corps réagit avec sa propre singularité. Un terrain inédit d'explorations sensuelles!


Enfin, comme l'explique très bien Monica dans la séquence vidéo, le mieux est de savoir alterner les plaisirs pour faire fondre l'autre. N'hésitez pas à passer d'une zone à l'autre, en faisant progressivement converger vos caresses vers le sexe de votre moitié.


A vous de jouer!


Pour toutes informations, n'hésitez pas à me contacter!


Margaux

#plaisir #zonesérogènes #orgasme #slowsex

 

+32498712481

©2020 par Margaux Marbaise - Sexologue et thérapeute de couple.